Création d'un logo de mascotte

Par Joe Diaz, Maître CorelDRAW


Il m'arrive parfois d'être engagé pour réaliser un logo de mascotte destiné à une équipe de sportifs. Ces projets comptent parmi mes favoris, mais certains d'entre eux peuvent également s'avérer particulièrement complexes. Je considère généralement la conception d'une mascotte comme s'il s'agissait d'une icône pour un logo. Ces deux tâches présentent de nombreuses similitudes. En premier lieu, l'image doit être claire et facile à comprendre pour le public. Je préfère utiliser des formes simples afin de composer une image un peu plus mais pas trop complexe. Ma réalisation doit être stylisée et pas ultra réaliste. Je cherche à obtenir une image facilement reproductible sur les vêtements, enseignes, impressions, etc. Mon but est de faire en sorte que l'on puisse penser que le logo a été facile à réaliser, même si ce n'est pas le cas.

La première étape consiste à passer en revue les éléments connus qui doivent être intégrés à la création. Dans le cas présent, je connais le nom, je dispose d'un schéma des couleurs de base et je sais que le logo est destiné à une équipe de baseball.

La deuxième étape est l'étape de réflexion et de collecte d'images de référence. Ces images de référence ne doivent pas simplement être des images de ce que vous envisagez dessiner et, dans certains cas, il est même possible que vous ne sachiez pas exactement ce que vous allez dessiner avant d'avoir à votre disposition plusieurs options. En surfant sur Internet, vous pouvez trouver un logo dont le schéma des couleurs vous plaît vraiment ou découvrir un style de lettrage ou une police utilisée sur une autre création à votre goût. Je passe pas mal de temps à chercher l'inspiration, mais tout en veillant à ne pas laisser les images que je trouve influencer dans une trop large mesure mon projet. Mon objectif est de créer quelque chose d'unique. Je crée donc un nouveau fichier dans CorelDRAW et lui donne un nom. Ensuite, je surfe sur Internet à la recherche de l'inspiration. Lorsque je trouve des choses qui me plaisent, je les copie et les colle dans un nouveau fichier CorelDRAW. Vous pouvez également utiliser Corel CONNECT pour parcourir du contenu. Pour cela, je vous recommande, dans CorelDRAW, de sélectionner Fenêtres > Menus fixes > Connexion. Lorsque le menu fixe est visible en haut du menu fixe, vous pouvez rechercher des images. J'aime particulièrement chercher des photos de référence sur le site iStock. Si vous souhaitez utiliser une image que vous trouvez dans une autre création, vous devez l'acheter afin de pouvoir l'utiliser en toute légalité.

L'étape suivante dépend de la façon de travailler la plus confortable pour vous. Vous pouvez commencer à ébaucher des choses dans CorelDRAW, utiliser une tablette graphique ou, comme dans mon cas, travailler avec un crayon et un bloc de papier. Je possède un petit bloc-notes sur lequel je dessine, mais il m'arrive aussi parfois de gribouiller sur des notes adhésives. J'aime bien réaliser des dessins de petite taille car j'ai le sentiment que ces petites vignettes se prêtent bien à la réalisation d'images simples et claires. Plus mes esquisses occupent de l'espace, plus j'ai tendance à ajouter des détails et pour de tels projets, l'abondance de détails n'est pas toujours souhaitable. Mes esquisses ne sont pas jolies. Elles sont juste supposées m'aider à trouver ma voie. L'idée est d'obtenir l'aspect de base à partir duquel travailler. Ne vous découragez pas si vos esquisses ne correspondent pas exactement à ce que vous aviez en tête. Vous aurez la possibilité d'affiner votre création par la suite. Je crée plusieurs petites esquisses de vignettes. Ensuite, j'en choisis une, parfois deux, pour me servir de base de travail.

À l'aide de mon scanner, je numérise l'esquisse que j'ai réalisée. Sélectionnez Fichier > Acquérir une image > Acquérir. Suivez la procédure habituelle de numérisation. Celle-ci diffère en fonction du scanner utilisé. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur OK et placez l'image numérisée dans votre espace de travail.

À présent, je dispose d'une esquisse de base pour travailler et je peux commencer à élaborer des formes de base par-dessus l'esquisse. Mais avant cela, je sélectionne l'esquisse et j'utilise l'outil Transparence (Boîte à outils > Outil Transparence), j'applique une transparence uniforme d'environ 80 % à partir de la barre de propriétés. Ensuite, j'utilise l'outil Sélecteur (Boîte à outils > Outil Sélecteur), je clique avec le bouton droit sur l'image transparente et je sélectionne Verrouiller l'objet. En verrouillant l'image, je peux facilement travailler par-dessus mon esquisse sans la sélectionner accidentellement.

Je peux maintenant commencer à créer des formes vectorielles par-dessus l'esquisse. Je sélectionne d'abord l'outil Main levée (Boîte à outils > Outil Main levée ou le raccourci clavier F5). L'outil Main levée fonctionne de différentes manières. Si vous cliquez tout en maintenant enfoncé le bouton de la souris, la ligne suit la trajectoire du pointeur de la souris et vous pouvez créer des courbes. Cependant, si vous cliquez une fois et déplacez le pointeur de la souris à un autre emplacement de l'espace de travail, puis cliquez une nouvelle fois, une ligne droite est créée. L'objectif est de créer des formes « fermées », alors commencez la ligne suivante en cliquant sur le point de fin de la ligne que vous venez de créer. Enfin, la dernière ligne de la forme doit se terminer en cliquant sur le tout premier point d'où vous êtes parti. Une forme est fermée lorsque vous pouvez y appliquer une surface ou une couleur.

Au départ, ne vous souciez pas trop des courbes. J'ai uniquement besoin de droites. J'ajouterai les courbes plus tard.

Pour ajouter des courbes aux droites, sélectionnez l'outil Forme (Boîte à outils > Outil Forme ou le raccourci clavier F10). Après avoir sélectionné l'outil Forme, cliquez avec le bouton droit sur une droite, puis sélectionnez En courbe. Vous pouvez à présent cliquer sur la ligne et la faire glisser en utilisant le bouton gauche de la souris pour manipuler la courbe que vous venez de créer. Pour déplacer des points nodaux, vous pouvez cliquer sur le point nodal concerné et le faire glisser jusqu'au nouvel emplacement à l'aide de l'outil Forme.

Je poursuis en ajoutant de petites formes simples. Il est important d'utiliser des formes assez simples pour obtenir un aspect stylisé.

Pour créer de la fumée (ou de la poussière) ou encore des nuages, je fais simplement se chevaucher des cercles. Je sélectionne l'outil Ellipse (Boîte à outils > Outil Ellipse ou le raccourci clavier F7), puis, tout en maintenant enfoncée la touche Ctrl, je clique et fais glisser la souris de façon à créer un cercle.

Ensuite, j'utilise l'outil Surface intelligente (Boîte à outils > Outil Surface intelligente) pour créer de nouvelles formes à partir de deux formes ou plus qui se superposent. Par la suite, je peux supprimer les cercles et conserver les nouvelles formes que j'ai créées.

Je vais maintenant créer le biplan. Pour cela, j'utilise les outils Main levée et Forme comme je l'ai fait précédemment. Néanmoins, cette forme est légèrement plus complexe que celles que j'ai réalisées jusque-là.

Je vais maintenant remplir des formes en noir pour voir ce que cela donne. Je sélectionne toutes les formes, puis je clique sur la couleur noire dans ma palette de couleurs. À ce stade, si des formes que j'ai créées ne me conviennent pas, je peux utiliser l'outil Forme pour les manipuler.

À l'aide des outils indiqués précédemment, je rajoute des détails supplémentaires à ma création. Lorsque je suis totalement satisfait, je sélectionne toutes les formes. Toutes les formes étant sélectionnées, je clique sur le bouton Soudure dans la barre de propriétés pour créer une forme complète.

Ensuite, à l'aide des outils Main levée et Forme, je vais créer ce qui deviendra l'effet d'ombre de ma création. Pour l'instant, ne vous inquiétez pas de la fermeture de ces formes.

Je n'ai pas besoin de fermer ces nouvelles formes car, à cette étape, j'utilise de nouveau l'outil Surface intelligente.

Je crée une limite à laquelle j'applique la couleur vert citron (pour vous permettre de bien la visualiser dans ce didacticiel). Pour créer une limite, sélectionnez toutes les formes, puis dans la barre de propriétés, cliquez sur l'icône Créer une limite.

Ensuite, je sélectionne uniquement la nouvelle forme de limite que je viens de créer et j'utilise l'outil Projection (Boîte à outils > Projection) pour créer une projection tout autour de mon dessin.

Maintenant, il est temps d'ajouter un peu de couleur. J'utilise encore une fois l'outil Surface intelligente pour ajouter de nouvelles formes auxquelles je vais appliquer de la couleur. Après avoir sélectionné une forme, je clique sur une couleur dans la palette de couleurs ou j'en crée une nouvelle en cliquant sur le carré de couleur situé tout en bas, dans le coin droit de la barre d'état. Il est important d'utiliser un schéma de couleurs limité pour ce dessin. Ici, j'ai donc deux teintes de vert, deux teintes de couleur fauve, du noir et du rouge.

Ces couleurs suffiront pour la mascotte et en définissant ma création en tant que logo, je peux créer une véritable identité pour cette équipe de sportifs. La première chose à faire est de trouver une police proche de ce que j'ai imaginé pour cette marque. À l'aide de l'outil Texte (Boîte à outils > Outil Texte ou du raccourci F8), j'écris le nom de l'équipe, puis je sélectionne la police qui me plaît dans la liste Police de la barre de propriétés.

Cette police se rapproche de ce que je cherche, mais je souhaite modifier légèrement le « S ». Pour créer le nouveau « S », je tape un « O » à la place. Ensuite, à l'aide des outils Forme de la barre de propriétés, y compris les outils Découpe, Intersection et Soudure, et en utilisant plusieurs rectangles, je parviens à créer un nouveau « S ».

J'ajoute le nouveau « S » aux lettres du nom, puis j'agrandis légèrement la première et la dernière lettre. Mais, avant cela, vous devez séparer les lettres et les transformer en courbes. Commencez par sélectionner les lettres. Sélectionnez Objet > Scinder le texte artistique. Ensuite, toutes les lettres étant sélectionnées, choisissez Objet > Convertir en courbes.

Maintenant, je vais donner un peu de caractères à mes lettres. Je crée de petites formes arrondies en utilisant l'outil Main levée. Ensuite, j'ancre les formes aux côtés de chaque lettre en m'assurant d'avoir activé l'option Aligner aux objets. Sélectionnez Affichage > Aligner à > Objets. Puis, j'utilise la fonction Aligner et distribuer pour m'assurer que toutes les formes arrondies sont alignées (Fenêtres > Menus fixes > Aligner et distribuer ou le raccourci Ctrl+Maj+A) et je soude ces formes aux lettres. Je créer d'autres formes arrondies, mais au lieu de les souder, j'utilise la fonction Découpe accessible via la barre de propriétés pour créer des lettres avec des découpes en arrondi.

J'utilise ensuite la fonction Ajouter une perspective accessible dans le menu Effets pour créer l'effet suivant :

Puis, je sélectionne l'outil Enveloppe (Boîte à outils > Enveloppe) pour les cinq lettres centrales afin d'appliquer un léger effet de courbe à leur base. Je crée 2 lignes qui vont me servir de guides pour le mot « Decatur ».

Je crée ensuite deux quadrilatères, un de chaque côté de « Decatur », à l'aide de l'outil Main levée. Je soude les deux quadrilatères, le mot « Decatur » et le mot « Dusters » pour qu'ils ne constituent plus qu'une seule et même forme. J'applique une projection à la nouvelle forme avec l'outil Projection.

Ensuite, je crée une projection intérieure et j'utilise l'outil Surface intelligente pour créer des formes dans la section inférieure des lettres.

Maintenant, je change les couleurs pour qu'elles correspondent à celles de l'illustration.

Enfin, pour terminer mon logo de mascotte, je combine les deux dessins.